top
Maison Heinrich Heine
Fondation de l'Allemagne – Maison Heinrich Heine
ciné-club
La Battaglia di Algeri
(La Bataille d'Alger) de Gillo Pontecorvo

vendredi 9 mars 2018
de 20h00 à 22h00

Algérie / Italie, 1966, 120 mn., vostfr

avec Brahim Hadjadj, Jean Martin, Yacef Saadi

Les parachutistes du colonel Mathieu cernent, en octobre 1957, la planque d'Ali la Pointe, actif partisan du mouvement indépendantiste algérien. Le militant se remémore son parcours. De petit délinquant, il devient rapidement l'un des chefs de la guérilla urbaine qui déchire Alger en 1954. La bataille qui oppose le FLN aux militaires français sera sans merci, les attentats répondant aux multiples arrestations, assassinats et actes de tortures. La surenchère de la violence tient de longs mois la ville à feu et à sang. Ali la Pointe, poseur de bombes et leader de nombreuses grèves, se retrouve en ce début octobre sur le point de tomber. Trois ans plus tard, l'indépendance du pays est proclamée et semble mettre un terme à cette guerre qui n'a pas dit son nom.

***

Cycle : Guerre et Paix - Krieg und Frieden - War and Peace

La guerre et la paix - deux situations, radicalement à l’opposé l’une de l’autre, mais qui coexistent dans notre monde globalisé. Pendant longtemps nous avons pu nous sentir en paix chez nous tout en suivant à la télévision les guerres dans le monde, que ce soit en Afghanistan, en Syrie ou ailleurs. Tenus à distance grâce au filtre des médias, nous pouvions nous croire en parfaite sécurité et isolés des conséquences des conflits.
Cela a changé au plus tard depuis que la guerre civile en Syrie a provoqué l’arrivée massive de réfugiés à l'automne 2015 en Europe. Nous sommes maintenant directement confrontés aux réalités de la guerre et ne pouvons ignorer les bouleversements qu’elles entrainent pour le destin des individus.

Les films du présent cycle portent sur des destins individuels dans différents pays confrontés à la guerre, à ses conséquences, ou à la montée des périls. Dans l'histoire de l'Allemagne, c'est le régime nazi qui a créé l'exode massif des réfugiés qui se trouvent ainsi entre guerre et paix. Comme cet immigré clandestin qui devient concierge dans un hôtel d'Europe centrale au moment où les nazis vont arriver (Grand Budapest Hotel) ou ce garçon qui cherche à fuir la terrible réalité à Berlin en 1945 (Germania anno zero). Deux documentaires racontent l'histoire à travers les descendants de grandes figures du Troisième Reich (Hitler's Children) et le destin d'une grande famille industrielle en République tchèque (Haus Tugendhat) dans l'entre-deux guerres.
Pourtant la guerre ne déchire pas que les nations et les peuples : elle s’interpose aussi entre deux amants qui luttent pour être ensemble (War and PeaceDie Frau und der Fremde). L'amour peut être aussi compliqué, à l’image des implications d'une guerre civile lorsqu’on se livre à une enquête journalistique dans le pays concerné (Die Fälschung). Trouver l'amour peut signifier également trouver la paix dans la souffrance de l'après-guerre (Frantz).

Les grands classiques révolutionnaires et épiques Panzerkreuzer Potemkin et La Battaglia di Algeri ne peuvent pas manquer dans ce cycle, ainsi qu'une approche documentaire sur la bataille pour une nouvelle loi sur la protection des données personnelles (Democracy) qui montre la dimension inédite d'une guerre d’un nouveau genre dans la sphère numérique.

participation aux frais - 5 € (plein tarif) / 2,50 € (tarif étudiant)